Ecoute

Stupeflip : courroux coup crew

Rock psyché en live

Un peu d’auto-célébration, c’est fréquent dans le rap, et c’est logique au vu de l’absence prolongée du groupe. Aussi entendra-t-on beaucoup parler du « crew » tout au long de cet album, mis en ligne en intégralité sur Youtube. Sa tonalité est peut-être plus calme que les productions précédentes, ou en tout cas des souvenirs qu’on a pu en garder (on pense au cri « Stupe-stupeflip-fix », bis). Mais ce n’est pas un calme tranquille : on reste en permanence au bord du malaise, à l’aide d’une boîte à rythme minimaliste que viennent compléter quelques sons légèrement dissonants. À cela s’ajoute un jeu de filtres vocaux et d’accents qui ajoutent à la fête. Et pourtant, la blague ou la rupture musicale (cf. le passage de la piste 9 à la 10) viennent ajouter quelque chose qu’on pourrait presque dire humoristique (qualificatif à préciser).

On gagne même en intensité au fil du disque, retrouvant un nerf qui aurait pu manquer un peu.

Bref, on ne saurait trop vous inciter à suivre l’injonction initiale : « Si la vie te saoule et que tu te sens seul, faut que t’écoutes le Stupeflip Crew. » Vous cèderez au virus ensuite.

 

-
Publié le : 24.07.2017 par